Dernière modification le jeudi 24 juin 2010 — Création le 31/07/2006.Le site des Hiboux

Les nombres et chiffres Arabes

L’écriture des nombres en Arabe Littéraire

Raccourcis : présentation style chercher Découvrir :  accueil cuisine marocaine l’arabe sous windows clavier arabe prénoms

Présentation…

On dit souvent que les chiffres que nous utilisons en Occident sont d’origine Arabe ( 0, 1, 2,… ). C’est plus ou moins exacte, car en Arabe Littéraire, la préférence ne va pas à cette forme d’écriture des chiffres, même si la forme Occidentale apparaît souvent dans les textes Arabes Internationaux, comme sur le web par exemple. C’est l’écriture des chiffres et des nombres en Arabe Littéraire que nous vous-présentons ici, sous leurs représentations numériques et sous leurs noms.

Présentation de la numération en Arabe Littéraire

Avec l’alphabet et l’écriture des mots ( aux cas déterminés et indéterminés ), nous avons découvert les briques de la langue. Il en reste encore quelques-unes à découvrir : ce sont les nombres. Les nombres sont comme des mots, c’est pourquoi nous les abordons dès maintenant.

L’écriture de ces nombres et chiffres est très simple, et suit la même logique que celle des digits décimaux Occidentaux. Les chiffres et les nombres de l’Arabe Littéraire s’écrivent eux-aussi de gauche à droite, bien que l’écriture Arabe se fasse normalement de droite à gauche. Vous n’aurez pas de difficultés à les apprendre, et ce sont plutôt les noms des chiffres et des nombres qui demanderont le plus d’attention. Cette page sera donc en grande partie consacrée aux noms des chiffres et des nombres. Les symboles des chiffres Arabes seront donnés dans le premier tableau, et vous verrez qu’ils ne ressemblent pas tout-à-fait aux symboles de 0 à 9, même si on sentira bien quelques similitudes, car ils ont tous-deux effectivement une origine commune.

Les noms des chiffres de 0 à 9, sont à apprendre par-cœur, car ils ont bien sure chacun un nom différent ; et c’est en partie à partir d’eux, que seront écrit les noms des nombres plus grands.

Les noms des nombres de 10 à 19 sont plus faciles à apprendre. Il y a quelques règles qui permettent de les deviner et de les apprendre facilement, mais avec trois exceptions. Par exemple en français, « 11 » se dit « onze », et ne se déduit pas directement de « 10 » et « 1 »; tandis que « 21 » se déduit logiquement de « 20 » et « 1 ».

La cause de ces exceptions ( qui ne touchent pas que les nombres ) est assez facile à comprendre : les petits nombres sont des cas particuliers, et qui se présentent souvent. Ils peuvent donc plus facilement avoir des noms particuliers, pour eux-même et en-même,… des noms non-analysables. On peut comparer cela au phénomène des surnoms : on donne facilement un surnom à une personne que l’on connais bien et que l’on voit souvent. Tandis que les gens de la grande foule que l’on ne connais pas, ne reçoivent pas de surnoms de notre part, et sont abordés de manière plus abstraite, d’une manière qui est logique est semblable pour tous et toutes ( au-moins en théorie en tous cas ).

C’est la même chose en Arabe. Mais vous verrez que par exemple dire « 11 » en Arabe, est plus simple que de le dire en français ( l’Arabe est plus logique, parce qu’il a été conçus pour être transmis aisément à de vastes populations ) .

Les nombres de 20 à 29 sont encore plus faciles à composer, que ceux de 10 à 19, car on les construit directement avec les noms des chiffres de 1 à 9 ; plus un mot pour dire qu’on y ajoute 20.

De 30 à 99, c’est aussi facile que de 20 à 29, et connaître l’écriture Littéraire des autres nombres, se résume à apprendre comment dire et écrire les centaines, les milliers, et les millions, ce qui tient en seulement quelques mots.

Les chiffres en Arabe Littéraire de 0 à 9 (  ​٠​ — ​٩​  )

Il y a 10 chiffres en Arabe Littéraire, tout comme en Occident. C’est ce que l’on appel mathématiquement, une numérotation en « base 10 ».

Les dix chiffres de l’Arabe Littéraire
Terme Arabe
Traduction française
٠ : صِفر 0 : sifr
١ : وَاحِد 1 : wahid
٢ : إثنان 2 : isnan
٣ : ثلاثة 3 : salasah
٤ : أربَعة 4 : arba’ah
٥ : خَمْسة 5 : hamsah
٦ : سِتّة 6 : sittah
٧ : سَبْعة 7 : sab’ah
٨ : ثَمانية 8 : samaniyah
٩ : تِسْعة 9 : tis’ah

Avez-vous remarqué le nom du chiffre 0 ٠ ) ? Ça ne vous rappel rien ?

Les nombres en Arabe Littéraire de 10 à 19 (  ​١٠​ — ​١٩​  )

Comme à l’Occidentale, les chiffres de l’Arabe Littéraire s’écrivent de gauche à droite ( contrairement aux lettres Arabes, qui s’écrivent de droite à gauche ), des centaines vers les dizaines, des milliers vers les centaines, etc.

Écriture des chiffres de 10 à 19 avec leurs noms
Terme Arabe
Traduction française
١٠ : عَشَرة 10 : ’asharah
١١ : أحَدَ عَشَر 11 : ahad ’ashar
١٢ : إثنا عَشَر 12 : isna ’ashar
١٣ : ثلاثة عَشَر 13 : salasata ’ashar
١٤ : أربَعة عَشَر 14 : arba’ata ’ashar
١٥ : خَمْسة عَشَر 15 : hamsata ’ashar
١٦ : سِتّة عَشَر 16 : sittata ’ashar
١٧ : سَبْعة عَشَر 17 : sab’ata ’ashar
١٨ : ثَمانية عَشَر 18 : samaniyata ’ashar
١٩ : تِسْعة عَشَر 19 : tis’ata ’ashar

Vous remarquerez d’abord qu’on lit l’unité avant la dizaine. Ce qui est logique, puisque l’arabe se lit de droite à gauche et même si les nombres Arabes s’écrivent de gauche à droite.

Pour rappel : la ta-marbutah change de prononciation quand on y ajoute une voyelle [ note 1 ], et c’est ce que explique que les unités changent ici de prononciation.

Le « 10 » tout seul se dit عَشَرة ’asharah ). A l’exception de « 11 » et « 12 » , les nombres construits avec « 10 » se prononcent comme le chiffre tout seul à la fin duquel on ajoute ـةَ ta ), suivit de عَشَر ’ashar ). On prononce ta à la fin, car les chiffres seuls à partir de « 3 », se terminent par une ta-marbutah ة ). Et quand on ajoute un son à la ta-marbutah, elle se prononce comme un ت ( « T » ). Si on lui fait porter le son « A » , c’est donc comme si on remplaçais « AH » par « TA ». Par exemple le chiffre « 7 » se dit سَبْعة sab’ah ), et donc « 17 » se dit سَبْعةَ عَشَر sab’ata ’ashar ).

Le « 11 » et le « 12 » sont deux cas particuliers. Le « 11 » se dit أحَدَ عَشَر ahada ’ashar ). Le « 12 » se dit إثنا عَشَر isna ’ashar ). Vous remarquerez quand même que dans les nombres « 11 » et « 12 », on retrouve quelque chose qui ressemble un peu aux chiffres « 1 » et « 2 », de-même qu’on y retrouve aussi quelque chose qui ressemble un peu au chiffre « 10 ». Les nombres 10, 11 et 12 sont donc à apprendre par-cœur.

Pour apprendre les nombres de 13 à 19, il faudra juste apprendre à les composer selon la règle précédemment édictée.

Les nombres en Arabe Littéraire de 20 à 29 (  ​٢٠​ — ​٢٩​  )

La logique de l’écriture des nombres de 20 à 29 avec leurs symboles est toujours aussi simple, et c’est encore l’apprentissage des noms des chiffres qui demandera le plus d’attention.

Écriture des chiffres de 20 à 29
Terme Arabe
Traduction française
٢٠ : عِشْرون 20 : ’ishroun
٢١ : وَاحِد وَعِشْرون 21 : wahid wa-’ishroun
٢٢ : إثنان وَعِشْرون 22 : isnan wa-’ishroun
٢٣ : ثلاثة وَعِشْرون 23 : salasah wa-’ishroun
٢٤ : أربَعة وَعِشْرون 24 : arba’ah wa-’ishroun
٢٥ : خَمْسة وَعِشْرون 25 : hamsah wa-’ishroun
٢٦ : سِتّة وَعِشْرون 26 : sittah wa-’ishroun
٢٧ : سَبْعة وَعِشْرون 27 : sab’ah wa-’ishroun
٢٨ : ثَمانية وَعِشْرون 28 : samaniyah wa-’ishroun
٢٩ : تِسْعة وَعِشْرون 29 : tis’ah wa-’ishroun

Les vingtaines sont plus simples que les dizaines. Les symboles numériques s’écrivent toujours de gauche à droite, et la forme littéraire se lit également et s’écrit toujours de gauche à droite ; en commençant donc par l’unité, puis en écrivant ou en prononçant la vingtaine.

Vingt doit être appris par-cœur, parce qu’il ne ressemble pas au chiffre deux. Vous retiendrez عِشْرون ’ishroun ) pour « 20 ». Ensuite, pour faire « 2X », c’est-à-dire « 20 + X », vous direz وَعِشْرون x. Vous reconnaissez facilement عِشْرون : on y ajoute seulement وَ wa ) attaché au début ( c’est-à-dire en préfixe ). Ce petit mot que vous attachez, وَ wa ), signifie « et » ou « avec » ou « ajouté à ».

Cela ressemble donc un peu au français, comme quand on dit vingt-et-un. Mais ici, c’est le contraire, c’est comme si on disait un-et-vingt, puisque la forme littéraire du nombre va de droite à gauche [ note 2 ]. Vous comprenez ? Donc, pour dire « 21 », vous prenez le chiffre « 1 », qui s’écrit وَاحِد wahid ), vous prenez وَعِشْرون wa-’ishroun ), ce qui donne وَاحِد وَعِشْرون wahid wa-’ishroun ). C’est exactement la même chose pour toutes les vingtaines avec les chiffres de « 1 » à « 9 », comme vous pouvez le voir dans le précédent dictionnaire des vingtaines.

Les grands nombres

Pour les trentaines, les quarantaine, etc, jusque 99, le fonctionnement est le même que pour les vingtaines. Au delà, la même suite logique s’applique encore :

Les puissances de dix ( 2, 3, 6 et 9, soit cent, mille, million et milliard )
Terme Arabe
Traduction française
١٠٠ : مِئَة 100 : mi’ah ou mi’at
١٠٠٠ : آلْف 1000 : alf
١٠٠٠٠٠٠ : مَلِيُوْن 1 000 000 : malioun
١٠٠٠٠٠٠٠٠٠ : مَلِيَار 1 000 000 000 : maliâr

Accords

Les chiffres se terminant par « 2 », comme « 12 », « 22 », « 102 », etc, se voient appliquer les règles du duel ( voir à ce sujet, la leçon sur les pluriels ).

Origines et différences des deux numération

Il est assez confondant pour un(e) Occidental(e) de lire que nos chiffres Arabes ne sont pas Arabes. Il faut savoir à ce sujet, que ce nous appelons « Chiffres Arabes » en Europe, est appelé « Chiffres Hindis » par les Arabes. Vous comprendrez bien que si les Arabes eux-mêmes n’appelle pas ces chiffres, « Chiffres Arabes », alors ont doit effectivement considérer qu’ils ne sont pas les chiffres Arabes. Mais alors pourquoi les chiffres « 0, 1, 2, 3,… » sont-ils nommés chiffres Arabes ? La réponse et que cette écriture des chiffres, inspirée des chiffres Hindi, a été inventée au Maghreb, c’est-à-dire la partie Occidentale du monde Arabe. Pour cette raison, ces chiffres ont un deuxième nom encore chez les Arabes : ils sont parfois nommés « Chiffres Arabes Occidentaux ». Les véritablement chiffres Arabes qui vous ont été présenté ici pourraient donc d’une certaine manière être appelés « Chiffres Arabes Orientaux ».

Notes…

[Note 1] - La ta-marbutah change de prononciation quand on y ajoute une voyelle. Revoir à ce sujet L’alphabet Arabe et les bases de la prononciation  sous le paragraphe intitulé « Remarques sur ت et ة ». C’est par cette règle de prononciation de la lettre ta-marbutah que que l’on prononce salasah quand l’unité est seule, mais que l’on prononce salasata ’ashar quand l’unité est accompagnée d’un dizaine. Car il se trouve que salasah, dans le nombre 13, porte la voyelle de déclinaison fatha ( « a » ).

[Note 2] - Note transmise par Arkes le 13/05/2006, sur l’ordre de lecture unités vers dizaines : « c’est le même fonctionnement qu’en allemand, on dit zwei und zwanzig ( deux et vingt ) par exemple pour 22 ( si vous parlez l’Allemand ), ce n’est pas si étrange que ça, même moins qu’en allemand puisqu’en allemand on lit le nombre de gauche à droite. »